Essential Costa Rica – World Surf League à Jaco du 4 au 7 octobre

Le Costa Rica va accueillir la World Surf League (Ligue Mondiale de Surf) pour trois jours de sport de haut niveau. La Ligue Mondiale de Surf (WSL) ajoute une nouvelle date à sa compétition internationale. Du 4 au 7 octobre, la fameuse plage de Jacó aura l’honneur d’être la scène principale de ce tournoi. Ce […]

Le Costa Rica va accueillir la World Surf League (Ligue Mondiale de Surf) pour trois jours de sport de haut niveau.
La Ligue Mondiale de Surf (WSL) ajoute une nouvelle date à sa compétition internationale. Du 4 au 7 octobre, la fameuse plage de Jacó aura l’honneur d’être la scène principale de ce tournoi. Ce sera l’occasion pour les meilleurs surfeurs du monde, parmi lesquels les meilleurs du pays, de se battent pour arriver premier du classement WSL 2019.

Les meilleurs surfeurs des équipes féminine et masculine costaricaines seront présents. Participeront notamment, Brisa Hennessy, 10e du classement officiel, et Leilan McGonagle, 18e. Cette dernière se trouve actuellement au Maroc où elle joue les quarts de final lors d’une compétition de renommée internationale et sera de retour à temps pour le WSL. Du côté de l’équipe masculine, participeront Carlos Muñoz, Noe Mar McGonagle et Tomas King. Les deux premiers font actuellement parti du top 100 des surfeurs de niveau mondial.

World Surf League Jaco Costa rica
Noe Mar McGonagle était arrivé en Demi finale lors du précédent Essential. Costa Rica Surf Pro WSL / Johan Pacheco

« Cette compétition offre l’opportunité de se qualifier au WCT 2019. Il y a deux ans, le même tournoi a été organisé chez nous et l’ambiance était incroyable. Nous invitons l’ensemble des costariciens à venir nous soutenir et à vivre une expérience unique face aux plus grosses vagues du pays », commente Carlos Muñoz.
Cali est plus que motivé pour conquérir le podium après avoir remporté la seconde place du Pantin Classic en Espagne. De son côté, McGonagle a remporté la 3e place lors de la dernière compétition WTC et espère cette fois-ci repartir avec l’or ou l’argent.
« Je viens exclusivement pour la première place. Je me suis extrêmement bien préparé et j’aimerais apporter une belle victoire à mon pays. Pour le moment, je participe à une autre compétition au Portugal et serai présent au WSL », assure McGonagle.
Le président de la Fédération de Surf, Randall Chaves, souligne qu’il y a de fortes chances que le Costa Rica voit plusieurs des siens couronnés sur le podium.

Sport et tourisme

Depuis le début du mandat de la nouvelle administration sportive, ses plus hauts représentants ont promis que l’alliance avec l’Institut Costaricain du Tourisme (ICT) serait fondamentale pour le développement de leurs activités. En effet, les compétitions internationales permettent à beaucoup d’étrangers de visiter le pays étant donné qu’ils reviendraient après en être « tombés amoureux ».
« Nous ne pouvons pas continuer à séparer le sport du tourisme. Heureusement le ministère des sports en est conscient et est ouvert à une collaboration mutuelle. Il faut savoir que 40% des touristes reviennent pour une autre visite. Les étrangers venant pour le sport sont donc essentiel à notre développement », souligne le directeur général de l’ICT, Albert Lopez.
De son côté, le maire de Garabito, Tobías Murillo, tient à remercier Hernan Solano, ministre des sports, pour son appui et le président de la Fédération de Surf pour avoir choisi son canton.

Traduction réalisée par Anne Leger pour CostaRica.fr

Source

Installé au Costa Rica depuis 2011.  Je vis ma passion pour le surf et l’océan et voyage régulièrement dans le Costa Rica. J’administre le site CostaRica.fr et le groupe des Français au Costa Rica. N’hésitez pas à me contacter par mail ou à laisser des commentaires sur les articles.