Saveurs caribéennes

Frijoles, arroz y chile picante… Si la nourriture caribéenne pouvait se décrire en trois aliments, ce serait ceux-là : des haricots noirs, du riz et du piment. Si vous n’aimez pas l’un de ces produits, ne vous inquiétez pas car la cuisine de l’est du pays à encore bien plus à offrir. Les saveurs douces […]

Frijoles, arroz y chile picante… Si la nourriture caribéenne pouvait se décrire en trois aliments, ce serait ceux-là : des haricots noirs, du riz et du piment.

Si vous n’aimez pas l’un de ces produits, ne vous inquiétez pas car la cuisine de l’est du pays à encore bien plus à offrir. Les saveurs douces et épicées se marient aux combos sucrés-salés dans bien des plats aux multiples combinaisons : bananes plantins, poivrons, tomates accompagnent bœuf, poulet, porc et surtout poissons…ou se suffisent à eux-mêmes. Amis végétariens et végétaliens, ne vous inquiétez pas, au « pays de l’avocat » on trouve largement de quoi régaler vos papilles !

Rice and Beans

Le plat typique de la côte caraïbe est le rice and beans. On y retrouve nos fameux trois aliments accompagnés de viande ou poisson, yuca (manioc), curry et lait de coco.

Oui, du lait de coco ! Historiquement, des populations venues d’Afrique, d’Amérique du Sud mais aussi d’Inde se sont rejointes dans les îles à l’eau turquoise.
La nourriture caribéenne résulte ainsi d’un mélange de différentes traditions et en tant que région du globe multiculturelle, on y reconnaît la diversité de ses origines dans la variété des plats locaux.

Tout comme le lait de coco, la consommation de viande de poulet a été amenée au fur et à mesure des années par les populations migrantes. Bien que ce soit l’une des chairs les plus consommées, elle ne détrônera pas le poisson. Bar, espadon, thon, dorade, vivaneau…lors de votre séjour sur la côte caraïbe, vous aurez multiples occasions de manger des produits de la mer bien frais !
Accompagnés de rice and beans ou stars du plat, au restaurant, laissez-vous tenter par un rondón, le combo de la mer épicé ou encore un patí, l’empanada locale à tester version sucrée ou salée.

Rendez-vous dans un soda, ces petites cantines typiquement ticas. Le goût du fait maison et la saveur des plats d’un restaurant…mais le prix en moins !

Étudiante française, je suis récemment arrivée au Costa Rica dans le but d’y effectuer un stage dans un réceptif de voyage français.
Pendant les six prochains mois, je serais amenée à vivre ma vie à la Costa Ricaine dans la ville de San Joaquin de Flores, localisée à 15km de la capitale San José. À travers des articles sur différents thèmes, je vous emmène dans mon quotidien d’expatriée.