Les assurance location de voitures, 4×4 et véhicules au Costa Rica, en clair…

LDW, CDW, TPL, TPI, TPLI, PAI, etc etc…. Il y a de quoi être perdu dans la jungle des assurances proposées au Costa Rica par les loueurs de véhicules. Rébarbatif et pas rassurant… On va clarifier tout ça de la manière la plus simple possible :

En général, vous recherchez quand vous partez à l’étranger une assurance « tous riques ». Dans les faits, pour commencer à considérer que vous êtes  assuré(e) « tous risques » vous devez d’une part être couvert(e) pour les dommages occasionnés sur votre véhicule de location, et également sur autrui ou sur les propriétés d’autrui. C’est la même chose au Costa Rica, jusqu’ici tout va bien…

Vous allez donc devoir contracter une ou plusieurs assurances qui vont correspondre à ces différentes protections (vous, votre véhicule et les tiers/propriétés des tiers)

Il existe sur le marché de la location de véhicules au Costa Rica  3 types/niveaux d’assurances, qui impliquent différents types de sinistres, de conséquences de ces sinistres et donc de protection, avec bien entendu les différents niveaux de franchises associés (à savoir des montants  que vous aurez à payer en cas de sinistre malgré vos assurances – comme en France).

C’est la même logique chez tous les loueurs au Costa Rica, et même ailleurs dans le monde, mais encore  faut-il bien le comprendre et arriver à mettre les prix des assurances annoncés en face des protections auxquelles elles correspondent…

Quels sont ces 3 grandes types ou familles d’assurances qui vous sont proposés partout ?

 

 

1 -Mandatory Liability Insurance (Assurance Responsabilité Obligatoire en français), parfois appelée « Base Insurance »,   TPL (Third Party Liability),  limited TPL,  TPLI ou  TPI  :

En français c’est la garantie responsabilité de base vis-à-vis des tiers. Elle concerne uniquement les dommages occasionnés par votre véhicule à autrui ou/et aux biens d’autrui.

C’est une obligation légale pour les entreprises de location que d’y souscrire. Dans les faits, et malgré ce qui est souvent avancé partout et en particulier par les loueurs, les clients ne sont pas tenus en principe d’y souscrire. A leurs risques et périls cependant en cas d’accident. Cette obligation légale incombe aux loueurs de véhicules, qui de ce fait la répercutent automatiquement sur les tarifs proposés aux clients. Parfois en prenant une petite marge au passage…Dans la pratique, aucune compagnie de location de véhicule n’acceptera de vous louer un véhicule au Costa Rica si vous n’y souscrivez pas chez eux. Son montant facturé varie en fonction des loueurs. Sachez que cette assurances au Costa Rica est un monopole de l’Instituto Nacional de Seguros (en français l’Institut National d’Assurances). Il est facturé le même montant à toutes les compagnies par l’INS, mais toutes les compagnies ne le revendent pas le même montant à leurs clients… La plupart du temps, elle est intégrée au prix de base affiché sur les sites et proposé dans les agences.

En général elle protège peu (les montants couverts sont faibles au regard des coûts que peuvent impliquer des dommages aux tiers lors d’un accident et ne vous protège pas des dégâts éventuels occasionnés à votre véhicule, ni à votre propre personne. Son montant est donné par jour de location en général. Elle  inclut des franchises.

 

2 – LDW (Loss Damage Waver), parfois appelée CDW (Collision Damage Weaver) :

En français c’est la garantie collisions / dommages sur votre véhicule de location. C’est la partie de la garantie ou de l’assurance qui couvre les dommages occasionnés sur le véhicule que vous louez. De la même façon son montant (par jour de location) ainsi que le montant couvert et les franchises peuvent varier beaucoup en fonction des loueurs. Elle n’assure que le véhicule et pas les personnes à l’intérieur du véhicule (conducteur et passagers). La plupart du temps elles n’assurent pas le bris de glace, le vol (total ou partiel), le vandalisme sur votre véhicule, les pneux ou les phares…Uniquement les dommages dus aux collisions.

Elle est obligatoire au sens où vous devez être assuré vis-à-vis de la loi. Mais en fonction de vos propres couvertures d’assurances dans votre pays d’origine (cartes bancaires etc) vous pouvez choisir de ne pas la contracter auprès d’une agence de location au Costa Rica et de préférer utiliser vos propres assurances. Cette pratique est couramment acceptée par les   Notez cependant que compte tenu du fait qu’elle est obligatoire, il vous faudra produire un preuve écrite du fait que vous soyez déjà assuré (obtenue après demande auprès de votre assureur ou organisme bancaire) au moment de la prise du véhicule. Attention toutefois, les assurances française de cartes bancaires ou autres ne couvrent souvent pas les locations de 4×4 ou les locations au Costa Rica. Assurez-vous d’avoir bien vérifié votre contrat.

Souscrire une assurance tous risques signifie posséder au moins ces 2 premiers types de protection (Responsabilité au tiers + garantie collision dommages au véhicule loué). Chaque loueur a plus ou moins sa propre formule, et le contrat est à observer attentivement pour s’assurer de ce qui est couvert, les exclusions et limites de couverture et le niveau des franchises.

 

3 –  Zero Liability (ou zero deducible, etc), SPP, PAI et autres assurances complémentaires :

Ces assurances complémentaires  optionnelles et non obligatoires   couvrent de manières très variables différents types d’évènements. Quasiment chaque loueur a une offre particulière qu’il souscrit auprès d’une compagnie d’assurances lambda. Il peut s’agir d’assurances complémentaires qui rachètent les franchises des deux premières assurances (TPL et LDW), vous assurent contre le vol, le vandalisme, assurent les pneus du véhicule, les optiques, les vitres,  etc. Elles peuvent vous proposer divers services complémentaires tels qu’une assistance personnelle en cas de nécessité de faire venir une ambulance, la continuation du service en vous fournissant un taxi, etc.

Toutes les assurances de ce type proposées par les loueurs sont différentes. Attention, il y en existe de toutes sortes, dont certaines portent abusivement leur nom. Des restrictions s’appliquent fréquemment. Vérifiez bien les conditions  du contrat sur vos devis, et dans les Conditions Générales de Location de la compagnie qui loue votre véhicule.

 

 

Nous espérons avoir pu vous éclairer un peu et vous souhaitons bonne route !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *