Le cheval, entre culture et tradition costaricienne

Ce petit paradis écologique qu’est le Costa Rica frappe dès les premiers instants par la multitude de chevaux qui peuplent ses prés, ses champs vallonnés et ses forêts. Véritable terre de tradition équestre, le cheval fait partie du quotidien des costariciens, en particulier dans les haciendas d’élevage du Guanacaste ou il est monté la plupart […]

Ce petit paradis écologique qu’est le Costa Rica frappe dès les premiers instants par la multitude de chevaux qui peuplent ses prés, ses champs vallonnés et ses forêts. Véritable terre de tradition équestre, le cheval fait partie du quotidien des costariciens, en particulier dans les haciendas d’élevage du Guanacaste ou il est monté la plupart du temps en bosal, harnais rudimentaire composé de cordes qui enserrent et exercent une pression sur le museau de l’animal.

La race la plus répandue dans le pays est le criollo. Petit cheval robuste, courageux et paisible que l’on rencontre des états unis à l’Amérique du sud. Il est le descendant du cheval ibérique importé par les conquistadores espagnols croisés avec d’autres races tels des berbères du nord de l’Afrique et des chevaux andalous. Les criollos supportent bien le climat et les maladies tropicales qui sont particulièrement nombreuses et souvent fatales : anémie infectieuse, morsure d’araignées, de serpents ou de chauves souries, sans parler de nombreux cas de malnutrition ou de déshydratation.

La monte à cheval fait partie intégrante de la plupart des jeunes garçons au Costa Rica soit pour le travail aux champs et la gestion des troupeaux de vaches, soit pour le plaisir et la parade lors des « Topes ». Parade festive qui se déroule lors d’une grande ballade sur un parcours défini et suivi d’un rassemblement autour de bars et stands installés pour l’occasion.

Pour le plus grand bonheur des touristes et visiteurs, un certains nombres de guides proposent de vous faire toucher du doigt un pur moment de bonheur à cheval à travers de magnifiques ballades équestres sur la plupart des belles plages du Costa Rica ou en forêt. C’est un mode de transport idéal afin de pouvoir observer la faune et la flore en proximité et sans la perturber. C’est ce que propose par exemple la société Pacific Horses, situés sur la côte Pacifique à playa Brasilito, voisine de la superbe playa Conchal. A seulement 20 km de Tamarindo, Nicole et son équipe vous font découvrir la pura vida en selle, avec des chevaux parfaitement dressés, fiables et bien entretenus.

Pacific Horses

La promenade à cheval est un incontournable qui permet de vivre une expérience naturelle et en harmonie avec les paysages. La méthode de monte costaricienne particulièrement douce procure une sensation de sécurité et plaisir pour tous.

Installé au Costa Rica depuis 2011.  Je vis ma passion pour le surf et l’océan et voyage régulièrement dans le Costa Rica. J’administre le site CostaRica.fr et le groupe des Français au Costa Rica. N’hésitez pas à me contacter par mail ou à laisser des commentaires sur les articles.