Cahuita

Le parc national de Cahuita, encore peu touristique, vous permet de vous retrouver seuls sous un palmier, les pieds dans l’eau, ou de marcher sur un sentier entre front de mer et forêt tropicale.
Il s’agit d’un des parcs les plus impressionnants du pays. Déclaré Monument National en 1970, puis parc national, il préserve environ 22 300 hectares de récifs coralliens. Vous pourrez croiser le chemin de tortues marines, anguilles, raies mantas, requins, poisson-globes … 35 espèces de coraux et 123 espèces de poissons s’y cachent. La meilleure période pour profiter de cette richesse marine se situe entre février et avril.

Le parc inclut aussi 1 100 hectares de terrain entre forêt et plage. Un sentier de 9 km vous permet de croiser de nombreux mammifères tels que des singes hurleurs, des paresseux, des tamanduas ou encore des pacas. Vous pourrez aussi admirer une flore incroyablement diversifiée et les oiseaux les plus colorés du monde comme des ibis verts, toucans ou hérons.

Accès:

Pour accéder au parc depuis Puerto Viejo, sautez dans le bus en direction de Limón (passant une fois par heure environ) ou grimpez en voiture en suivant la route 32 dans la même direction. La meilleure option est d’arriver à 8h à l’ouverture du parc et d’y passer la journée (fermeture à 16h). En effet, si vous ne passez pas la pointe du sentier côtier avant 14h, vous ne pourrez pas terminer le tour du parc. La marche prend fin sur la route principale où vous pouvez attraper le bus ou marcher pour récupérer votre voiture.
A l’entrée du parc, des guides locaux vous proposeront leurs services. Si cela vous intéresse n’hésitez pas à négocier les prix, toutefois vous devriez être capable d’apercevoir une majorité d’animaux vous-mêmes en étant attentifs et en prenant votre temps. Le tarif d’admission est sur donation, vous êtes donc libre de votre choix. Une fois à l’intérieur du parc, des toilettes, vestiaires et douches sont à votre disposition, les seules de tout le parc. Venez munis de votre maillot de bain, chaussures de marche, tongs, chapeau, bouteilles d’eau et pique-nique. Le chemin est facile mais vous serez amené à traverser divers plans d’eau donc choisissez des chaussures faciles à enlever ou des sandales de marche. Enfin, vous n’aurez pas la possibilité d’acheter d’eau ou de nourriture une fois sur le sentier donc venez préparés.

Notez et donnez votre avis

Your email address will not be published. Required fields are marked *