Expérimentation dans les environs de Cartago d’une méthode écologique de dépollution des sols

Source : http://www.crhoy.com/agricultores-usaran-metodo-biopurificador-para-pesticidas/ – Article de Jason Torres  – traduit de l’espagnol par Pierre J. pour Costarica.fr     Un biomélange composé de fibre de coco, de compost et de sol exposé aux pesticides sera employée par des agriculteurs de Tierra Blanca de Cartago sur leurs cultures afin d’éliminer la toxicité des pesticides.. Ce traitement se présente […]

Source : http://www.crhoy.com/agricultores-usaran-metodo-biopurificador-para-pesticidas/

– Article de Jason Torres  – traduit de l’espagnol par Pierre J. pour Costarica.fr

 

 

Un biomélange composé de fibre de coco, de compost et de sol exposé aux pesticides sera employée par des agriculteurs de Tierra Blanca de Cartago sur leurs cultures afin d’éliminer la toxicité des pesticides..

Ce traitement se présente sous la forme d’un tonneau en plastique à l’intérieur duquel se trouve le biomélange de composants naturels qui  produisent des micro-organismes dégradant les molécules chimiques des pesticides jusqu’à ce qu’ils perdent leur toxicité.La méthode a été développée par des chercheurs du Centre de Recherche en Contamination Environnementale (Cica) de l’Université du Costa Rica (UCR). Ce mélange favorise la mise en oeuvre d’une méthode naturelle de biopurification des eaux usées agricoles contenant des excédents de pesticides.

La biomélange produit une flore bactérienne et des enzymes oxydants qui dégradent le pesticide et neutralisent sa toxicité.

“(…) La partie la plus compliquée de la recherche fut précisément de trouver le biomélange de composants naturels idéal qui qui contienne une population microbienne dotée de capacités de dégradations élevées de xénobiotiques organiques, et également de déterminer les effets de la contamination sur la population microbienne à l’intérieur du système de bioépuration” explique Carlos Rodriguez, chercheur principal au sein du projet.

 

Le pesticide carbofurane est le premier polluant sur lequel a été testée cette formule.

Dans une deuxième étape, les chercheurs du Cica testeront le système de bionettoyage sur d’autres pesticides en utilisant différentes combinaisons de mélanges.

A moyen terme, l’objectif est de pouvoir équiper des agriculteurs d’autres régions du pays afin qu’ils puissent également réaliser eux-mêmes l’ensemble du processus de fabrication. Le Cica soumettra la formule de fabrication aux producteurs afin qu’elle soit utilisée dans des fermes partout dans le pays.

D’après Rodriguez, développer cette méthode ne mobilise que peu d’espace dans une ferme, et peut donc être utilisée aussi bien par des grands exploitants que des petits producteurs.

Le projet est  suivi par le vice-rectorat de recherche de l’UCR et bénéficie de la collaboration technique de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (Oiea).

 

Installé au Costa Rica depuis 2011.  Je vis ma passion pour le surf et l’océan et voyage régulièrement dans le Costa Rica. J’administre le site CostaRica.fr et le groupe des Français au Costa Rica. N’hésitez pas à me contacter par mail ou à laisser des commentaires sur les articles.