Le 2 août c’est le jour de la Virgen de Los Angeles

Au Costa Rica, le 2 août est un des jours fériés les plus attendu de l’année car c’est un des jours les plus important dans les traditions du Costa Rica et de sa culture. Bien que cette tradition soit généralement catholique, elle est devenu l’une des célébrations les plus importantes annuels dans beaucoup de ville […]

Au Costa Rica, le 2 août est un des jours fériés les plus attendu de l’année car c’est un des jours les plus important dans les traditions du Costa Rica et de sa culture.

Bien que cette tradition soit généralement catholique, elle est devenu l’une des célébrations les plus importantes annuels dans beaucoup de ville et village au Costa Rica. Cette tradition se compose d’un pèlerinage à la Basilique de los Angeles situé dans la province de Cartago, afin de rendre hommage à la Vierge de Los Angeles nommée par le pape Jean-Paul II patron du Costa Rica.

On estime que près de 2 millions de personnes vont à pied de San José principalement, mais pour les plus fidèles de leur lieux de résidence, jusqu’à la Basilique de los Angeles à Cartago chaque année.

De San José la marche est d’environ 22 kilomètres, cependant certains fidèles qui partent de leur lieux de résidence sont obligés de partir plusieurs jours avant.

Le 2 Août une messe solennelle dans la cour de la basilique est donnée en présence de l’archevêque du diocèse, de dizaines de prêtres ainsi que les responsables gouvernementaux comme M. ou Mme le Président de la République du Costa Rica.

La marche sert à prier interieurement et demander des faveurs à la Vierge  qui peut selon les dires réaliser des miracles.

Une action commune est d’aller à genoux de l’entrée du temple jusqu’à l’autel pour montrer sa gratitude à la patronne du Costa Rica.

Dans la basilique, vous pouvez vous rendre à la célèbre pierre « piedra del hallazgo » et collecter de l’eau de la source qui est connu comme étant de « l’eau bénite » et qui donne des propriétés particulières comme des effets sur la santé et une « puretée spirituelle ».

D’ou vient cette tradition au Costa Rica du 2 Août ?

Selon la tradition, le 2 Août 1635, une jeune femme nommée Juana Pereira, une résidente de la province de Cartago, a été à la recherche de bois de chauffage pour cuire son repas, mais est tombé sur une pierre d’où sortait une eau de source cristalline avec une statuette de pierre tenant un enfant dans ses bras. Elle décida de ramener cette statuette chez elle.

Dans l’après-midi de ce même jour en allant de nouveau à la forêt, elle fut surprise de tomber sur la même pierre et la même statuette que le matin. Estimant que c’était un autre statuette elle l’a ramena aussi chez elle. Cependant en arrivant chez elle, elle nota que l’autre avait disparu.

Le lendemain se passa exactement la même chose et elle eu si peur qu’elle fut au plus vite à la maison du prêtre local, le Père Alonso de Sandoval, pour donner la statuette et informer ce qui s’est passé. Le père conserve le tout dans une boîte et ignore la question, cependant, le lendemain, quand il est allé chercher la boite, celle ci était vide.

Le lendemain, il se rendit directement à la pierre où coule l’eau cristalline avec l’aide de Juana et quelques fidèles et y trouva la statuette. Ce rendant compte qu’il y avait quelque chose de surnaturel et que la statuette représentant la Vierge Marie voulait rester en ce point il entreprit de construire une chapelle..

 La statuette « Negrita »

fête catholique costa ricaLa statuette est d’environ 20 centimètres, c’est une combinaison de différents matériaux comme de la roche volcanique, du graphite et de la pierre de jade. Sa couleur est noir les costa ricien l’ont donc surnommé « Negrita ». Elle a le visage rond, les yeux bridés et un petit nez. Sur son bras gauche se tient l’Enfant-Jésus qui repose sur sa poitrine avec sa main droite levée dans l’acte de bénédiction.

La statuette est aujourd’hui sur ​​l’autel de la basilique de Cartago posée sur un socle ressemblant à une moitié du monde.