Searching
Please wait

Aéroport International Juan Santamaria

Nov, 04 | |

L’arrivée à l’aéroport International Juan Santamaria (1) de San Jose est en général la première étape du voyageur au Costa Rica.

Pour ceux d’entre nous qui ne sont pas rompus aux voyages, certains éléments peuvent être déstabilisants.

Nous allons les évoquer dans cette article en essayant de vous donner des outils pour traverser cette première étape dans les meilleures conditions et bien préparer votre voyage.

1 – Dans l’avion  :

Peu avant votre arrivée à l’aéroport, le personnel de bord vous remettra deux documents à remplir qui sont la déclaration au registre de l’immigration et la déclaration de douane.

Il vous sera demandé de présenter ces documents lors du contrôle de votre passeport à l’entrée sur le territoire national du Costa Rica.

Conservez-les bien. Ils pourraient vous être réclamés à nouveau notamment par le bureau des réclamations des bagages au cas où un de vos bagages se serait égaré en route (ce qui arrive malheureusement fréquemment)

Déclaration au Registre de l'ImmigrationDéclaration de Douane

2 – Descente de l’avion et présentation au bureau de l’immigration :

Vous allez à présent vous diriger vers les guichets de l’immigration. Tout est très bien indiqué, vous n’avez qu’à suivre les panneaux (et les flux de voyageurs qui ne sont pas bronzés!)

Attention, il existe 2 files distinctes : l’une consacrée aux voyageurs citoyens costariciens, et l’autre réservée aux voyageurs ne possédant pas la nationalité costaricienne. Choisissez la bonne file (des panneaux « VISITORS » l’indiquent et c’est la première directement sur la droite lorsque vous arrivez dans le hall) ou bien vous risquez de perdre pas mal de temps à faire à nouveau la queue.

Entrée bureau immigration 2

Notez que la grande majorité du personnel de l’aéroport est anglophone. En revanche, le français est peu pratiqué.

3 – La récupération de vos bagages de soute  :

Là encore, c’est assez classique, l’aéroport dispose de quatre blocs de tapis roulants. Les numéros des vols concernés sont indiqués au-dessus de chaque tapis roulant.

Si par hasard vous ne retrouvez pas votre bagage : pas de panique, il a peut-être été égaré lors des transferts. Dans ce cas vous disposez d’un bureau dédié situé à la droite des tapis de déchargement.

Présentez-vous au comptoir avec :

– Votre passeport
– Votre déclaration au registre de l’immigration
– Votre carte d’embarquement qui vous a été remise à votre aéroport de départ, et sur laquelle a été collé le bordereau d’identification de votre bagage.

On vous demandera une identification visuelle de votre bagage perdu selon une série de formes et de couleurs de bagages types et on vous remettra (contre conservation de votre bordereau de déclaration à l’immigration) la fiche de déclaration de perte suivante :

Déclaration de perte de bagages

Fournissez votre adresse permanente dans votre pays d’origine, votre numéro de téléphone français ainsi qu’une adresse au Costa Rica pendant votre séjour, si vous en disposez. Un agent vous remettra son numéro de téléphone de contact et prendra en charge votre dossier. Ils sont efficaces et de manière générale, les bagages sont toujours retrouvés.

Ne vous affolez pas trop, ce genre de situation arrive fréquemment et une fois retrouvé, votre bagage pourra même être livré directement dans votre lieu de résidence.

En revanche, nous ne saurions trop vous recommander d’emporter sur vous et dans votre bagage de cabine tout votre matériel électronique sensible, vos documents personnels et d’identité, ainsi qu’un « kit de survie » composé de vêtements de rechange et du matériel de toilette minimum, sous peine de devoir entamer votre séjour par une session shopping…

Soyez avisés que la perte de votre bagage de soute peut survenir et prenez vos précautions à l’avance.

A ce titre, il peut être utile de disposer d’une photographie de votre bagage prise au moment de l’enregistrement et pouvant servir de preuve et de photo d’identification, le cas échéant.
Il peut être intéressant également d’attacher à votre bagage une étiquette solide contenant vos informations de contact.

4 – Le passage de la douane  :

Rien de particulier à noter à cette étape, vous passerez un portique de sécurité et vos bagages seront scannés une nouvelle fois.

5 – Juste avant la sortie  :

Vous aurez accès aux comptoirs de compagnies de téléphonie mobile ainsi qu’à un bureau de change et d’autres services.

6 – A la sortie de l’aéroport :

Vous trouverez deux petites cafétérias ou vous pourrez patienter en attendant votre moyen de transport.

A votre droite en sortant, vous trouverez la zone de stationnement des taxis et des navettes, et en traversant la rue, vous parviendrez à la zone ou se trouvent les parkings des compagnies de location de voitures

Les taxis présents à l’aéroport sont de deux couleurs différentes : orange ou rouge. Les taxis orange sont les taxis dits “officiels” de l’aéroport de San Jose. Leurs chauffeurs ont en général une tenue particulière (chemise blanche à écusson bleu)

Les taxis rouge sont des taxis privés.

Taxis sortie aéroport

Vous verrez également des navettes aux couleurs de certains hôtels faire des allées et venues. Elles sont en général réservées aux clients de ces hôtels, en partance ou arrivant à San Jose.

L’aéroport Juan Santamaria n’est pas situé à San Jose même mais à Alajuela, qui est une province de San Jose. Pour vous rendre au centre de San Jose, il vous en coûtera entre 25 et 60 Dollars en fonction des taxis, de votre destination et surtout en fonction de la circulation sur l’autopista General Cañas (2) qui est l’axe de circulation principal emprunté pour se rentre au centre de San Jose.

Cette route est une 2 fois 3 voies qui est en général bondée. Pendant que vous serez stoppés dans les embouteillages, le compteur de votre taxi, lui, ne cessera pas de tourner.

Par conséquent, préférez le trajet Aéroport / San Jose en dehors des heures de pointe (c’est-à-dire en dehors des heures d’arrivée au travail des Costariciens). Pour mémoire, les heures les plus critiques sont entre 7h et 9h du matin. A l’inverse, pour aller à l’aéroport, évitez les heures de départ du travail soit entre 16h et 18h.

Quitte à patienter, prenez un bon petit café costaricien à l’aéroport en attendant le bon moment pour gagner quelques dollars de course de taxi et éviter de vous retrouver coincé dans les embouteillages…En pleine chaleur !

Autopista General Cañas

7 – Les services à l’aéroport (3) :

– Changer sa monnaie :

Pensez, à changer votre monnaie en Dollars avant votre départ pour le Costa Rica afin de pouvoir profiter de taux de change plus attractifs. Il est déconseillé de changer votre monnaie à l’aéroport compte tenu des taux de change pratiqués. Pratiquement tous les commerces acceptent les Colonnes et les Dollars. Soyez avisés cependant que les prix sont régulièrement affichés en Colonnes.

– Puces téléphoniques prépayées :

Il peut être très utile de disposer d’un téléphone équipé d’une carte téléphonique nationale au Costa Rica. Cela peut vous permettre de communiquer sans être surtaxé par les compagnies téléphoniques françaises et européennes. Il existe plusieurs compagnies téléphoniques au Costa Rica dont vous trouverez les guichets à l’aéroport Juan Santamaria et disséminés dans tous le pays.

Equipé simplement de votre passeport ou carte d’identité, et en fonction de la compagnie que vous choisirez, vous pourrez disposer d’une carte à puce “prépayée” et d’un numéro costaricien à partir de la somme dérisoire de 1000 Colones vous octroyant 30 minutes de communication et la possibilité d’accéder à internet. Ces cartes se rechargent dans de très nombreux commerces du pays.


1 – Visitez la fiche Wikipedia d’une grande figure Costaricienne considéré comme le héros national : Juan Santamaria.

2 – Le General José Maria Cañas est un héros de guerre contemporain de Juan Santamaria. Pour en savoir plus (en espagnol)

3 – L’aéroport met à votre disposition sur son site une carte pour repérer facilement les différents points d’intérêt.

Comments are closed.

Playa Hermosa Lodge

location-voiture-4x4-costa-rica-2

Guide par Région et Ville

Suivez nous

facebook costa rica    Twitter costa rica  instagram costa rica

Oiseaux du Costa Rica

Jagual Lodge

Top Lodges au Costa Rica

Oiseaux du Costa Rica